Montgé-en-Goële : domaine de Saint-Thibault

Montgé en Goële

Le domaine régional de Saint-Thibault semble n’être qu’une forêt, de chênes, hêtres et châtaigniers. Il faut y pénétrer pour découvrir ce qui fut un grand parc à l’anglaise, qui a profité du relief naturel des lieux : volumineux rhododendrons entourant la butte dite du tombeau, allées de platanes, rivière artificielle, plan d’eau au pied d’une rocaille, enfin une esplanade engazonnée, avec arbres et buis. Ici s’éleva pendant plus de 600 ans un important prieuré, puis un château, construit en 1850 et qui n’aura duré qu’un siècle. C’est de lui que datent le parc et les quelques bâtiments encore présents autour de l’esplanade : ferme, chapelle, chenil …
Accès par la D41, à quelques centaines de mètres de la D 401, par une très belle allée de platanes, jusqu’à l’aire de stationnement « domaine régional de St. Thibault ». (Attention : si l’on vient de Montgé ou de St. Mard, il faut descendre suffisamment sur la D41 pour atteindre cette aire de stationnement). Prendre le chemin principal qui s’élève assez vite dans le bois. Arrivé à la fausse rivière, la suivre à droite jusqu’au plan d’eau puis à l’esplanade ; au retour rester en surplomb de la rivière par une allée rectiligne jusqu’à la butte, et passer le pont pour revenir au parking.
Durée de la visite (conseillée fin mai - début juin afin de profiter de la floraison des rhododendrons) : 1h30 à 2h30.